Language

De l'eau pour l'agriculture, l'élevage de bétail, l'aquaculture

L'agriculture en général

Une eau de qualité en quantité suffisante est un prérequis de base dans  une exploitation agricole à succès. Que nous parlons de cultures  céréalières, d'élevage animal ou de pisciculture.  Malheureusement, la   pluie et les eaux pluviales sont inégalement réparties sur cette terre. Par   exemple, les pluies habituellement généreuses de l'hémisphère nord   facilitent l'agriculture.   Mais les étés chauds et secs des récentes années montrent bien à quel point cela peut affecter nos fermiers et agriculteurs. Ces derniers se souviennent encore des images des mauvaises   récoltes dues au manque d'eau d'irrigation.

Pour être tout à fait honnêtes, l'agriculture et la pisciculture ne sont pas encore nos domaines de prédilection. Ceci est principalement due au fait que nous avons peu d'aperçu sur le   procédé concernant les exploitations agricoles.  Nos compétences en matière d'agroalimentaire se situent pour l'instant plutôt au niveau du consommateur 🙂

Pour cette raison, nous poursuivons constamment la cherche de partenaires qui sont familiers avec les sujets sur l'agriculture céréalière, animale et la pisciculture. Jusque là, nous avons   été capables d'atteindre des résultats très positifs pour les opérations de nos clients. En faisant du monitoring complet sur les résultats, nous sommes devenu de plus en plus familiers avec  les nouveaux effets, parfois surprenants, de l'Anneau Merus dans l'agriculture.

Nous avons continuellement besoin des compétences de nos chères partenaires locaux pour communiquer avec les agriculteurs et éleveurs.

Nous vous introduirons à nos idées concernant les démarches Merus qui pourront vous aider à ce sujet. Nous nous référons ici aux applications qui ont eu du succès dans le passé, où les Anneaux Merus installés ont fait le bonheur de nos clients.

L'agriculture - comment les Anneaux Merus y contribuent

Pulvérisateur PivotLa solution a laquelle les Hommes ont recours depuis des siècles lorsqu'il ne pleut pas assez est bien l'irrigation de la terre. Ceci est uniquement possible si les rivières et les lacs contiennent suffisamment d'eau et si il y a assez d'eau souterraine propre. Quand il n'y avait pas assez d'eau, les familles devaient déménager pour survivre. Avec une population de plus en plus dense de nos jours, il n'est pas évident de trouver facilement une terre vierge riche en ressources hydrauliques.

Les premières implantations d'humains ont émergées le long de rivières. Il y avait alors suffisamment d'eau pour abreuver les gens, les animaux et les terres. Ceci a permit la sécurité de l'approvisionnement alimentaire. Ainsi pouvaient se développer cultures et peuples. Par ailleurs, ceci est encore le cas aujourd’hui dans certaines régions favorables a l'agriculture durable. Il y a même des régions où trois récoltes par an peuvent être réalisables.

Le Nil en Egypte ou le Gange en Inde sont intensément exploités dans l'Agriculture. Sur le Nil, l'eau souterraine est déjà captée jusqu'à 150 km à l'intérieur des terres. Malheureusement, cette ressource est également limitée. De l'avion, on le voit très bien:  là où l'irrigation finis, le désert commence. Et plus on s'éloigne du Nil, plus on doit forer en profondeur.

Des méthodes sophistiquées peuvent être utilisées pour forer des puits encore plus profonds. Mais l'eau du puits devient aussi de plus en plus riche en minéraux, c'est-à-dire en sels. Par conséquent, les sols sont salés et les champs deviennent blancs comme neige. Sur les sols salins, la production agricole est freinée, car les plantes cultivées poussent beaucoup moins bien ou plus du tout.
Pour éviter cela, il existe une recommandation de l'OMS sur l'irrigation. Dans la mesure du possible, n'utiliser que de l'eau dont la teneur en eau est inférieure à 800 TDS.

Mais alors que fait un agriculteur qui ne dispose que d'une eau très salée, avec des valeurs trop élevées de TDS ? Ici encore, les plus pauvres agriculteurs sont touchés, car ils pensent ne pas avoir d'alternative de gestion de leur sols, par manque d'informations.

En utilisant les Anneaux Merus, la plupart des problèmes d'eau dans les exploitations agricoles peuvent être réduits ou même résolus. Dans le passé, nous avons réussis a atteindre, entre autre les résultats suivant:

L'Élevage de bétail

Poules

Les animaux peuvent également considérablement bénéficier d'une eau traitée avec les Anneaux Merus. Nos clients privés rapportent un effet secondaire très intéressant après l'installation de Merus chez eux. En effet, leurs animaux domestiques boiraient beaucoup plus d'eau qu'avant. Ceci est d'autant plus étonnant car, nous les humains, nous ne pouvons généralement pas différencier le goût de deux eaux différentes.

Nous avons par ailleurs essayé de faire cette expérience avec du bétail, c'est a dire des vaches, des porcs et des volailles. En fait, ces sujets ne sont pas aussi faciles a tester.  Dans l'élevage de bétail, les animaux n'ont pas nécessairement le choix de boire ce qu'ils veulent.

Dans une ferme biologique, un cochon pourrait éventuellement avoir le choix de boire de l'eau de pluie. Mais ceci n'est pas possible dans un exploitation industrialisée d'agriculture de masse. En effet, les animaux doivent boire l'eau qui est mise a leur disposition.

D'après les rapports d'expérience des agriculteurs avec lesquels nous coopérons, nous pouvons faire les observations suivantes :

L'Aquaculture

PoissonNos mers sont surexploitées dans le monde entier. Les rendements de la pêche conventionnelle ne sont plus suffisants pour répondre à la demande toujours grandissante de poisson. De plus en plus de gens se rendent compte que le poisson est un aliment léger et sain. Les sushis sont branchés et à la mode. Le rendement de la pêche dans les eaux domestiques, qu'il s'agisse de rivières ou de lacs, est assez faible et est généralement consommé localement.

De nos jours, les poissons sont élevés dans des structures industrielles d'aquacultures. Le saumon y joue un rôle central. Ces poissons sont parmi les plus populaires au monde. Aujourd'hui, des millions de saumons d'élevage peuplent les aquacultures des fjords de la mer du Nord. Ces eaux sont en fait claires et propres, elles ne sont presque pas sujettes à la pollution industrielle. Mais comme pour toutes les monocultures, les piscicultures ne sont pas épargnées par les ravageurs. C'est difficile à croire, mais avec le saumon, ce sont les poux qui nuisent aux poissons. Dans un tel environnement de forte densité de population, il n'est pas surprenant que les maladies ou les parasites se propagent très rapidement.
L'utilisation d'un traitement chimique n'est guère possible. L'aquaculture est un système ouvert. Les produits chimiques se répandraient ainsi dans tout le fjord. Cela va également à l'encontre de la production écologique du saumon biologique. La tendance est donc à la pisciculture dans de grandes halles. Là-bas, les aquaculteurs élèvent les poissons dans des bassins séparés.

Ici, nous avons obtenu des résultats étonnants :

*Nous répondons avec plaisir à vos appels en allemand, anglais et petit français. C'est pourquoi nous vous prions d'envoyer vos demandes par écrit par e-mail ou d'utiliser notre formulaire de contact. Nous transmettons les questions à nos partenaires français. Ils peuvent vous conseiller en détails.

Nous utilisons des cookies Les cookies nous permettent d’accroître la convivialité de nos pages Internet et d’en améliorer le contenu en continu. En continuant à consulter les pages Internet, vous acceptez l’utilisation de cookies.'En savoir plus et paramétrer les cookies'.

OK