Language

Moins de poux dans les saumons grâce a l’anneau Merus

Le saumon est devenu le poisson préféré des consommateurs. Il y a plusieurs raisons à cela. Parce qu’il n’y a pas assez de poissons sauvages, on s’en est remis à l’élevage de poissons. Tout a commencé en Norvège. Dans les fjords on trouve des conditions idéales pour l’élevage de poisson. Le saumon est particulièrement adéquat à l’élevage. Néanmoins, le poisson est très digestible, contient beaucoup d’acides gras Omega 3 et est considéré comme une nourriture très saine. Ceci et le marketing intelligent des producteurs ont ramené beaucoup de saumon dans nos assiettes. Comme sur l’image de gauche, le saumon voudrait vivre comme ça. Avec suffisamment d’espace et d’eau propre.

 

Il y a toujours une foule de poissons dans les bassins d’élevage

Mais la réalité dans la salmoniculture est bien différente. Peut importe où se trouve le poisson, que ce soit dans la mer ou dans des bassins sur la terre ferme, il y a toujours une foule. Comme on peut le voir sur l’image.

L’avantage de cette foule est que les saumons sont plus faciles a gérer. Pendant l’alimentation ou bien lorsque les poissons sont pêchés. Il n’y a pas besoin de grandes installations. Tout est compact. L’inconvénient en revanche, c’est que les parasites comme le pou du saumon peuvent se répandre rapidement d’un poisson à l’autre. Très souvent, dans les bassins ou enclos, tous les animaux sont affectés en un temps très court.

Le pou du saumon est un grand problème

Oui, les saumons ont des poux. Le pou du saumon est un parasite d’un nom latin lepeophtheirus salmonis. Ce pou n’est pas un phénomène nouveau. Il a été découvert il y a presque 200 ans en arrière. La différence avec l’époque antérieure c’est que les saumons vivaient en haute mer et avaient beaucoup d’espace. Aujourd’hui des milliers de saumons vivent ensemble dans un espace confiné d’aquaculture. Les œufs des poux peuvent se répandre très rapidement dans un tel environnement pour trouver un nouvel hôte. Les poux se jettent sur la peau du poisson et vivent de cette peau ou bien du sang du poisson. Ceci est particulièrement dangereux et présente un risque vital pour les jeunes poissons.

Le pou du poisson impressionné par l’anneau Merus

La Nofima norvégienne , un des instituts de recherche pour la pêche et l’aquaculture les plus larges du monde a poursuivi une étude avec l’anneau Merus. Il ont étudié l’influence du traitement de l’eau avec Merus sur le développement des jeunes saumons et leur plus grand danger, le puceron de saumon. Les jeunes saumons sont élevés dans des grands bassins. Des anneaux Merus ont été installés au niveau des points d’approvisionnement en eau des bassins et les poissons ont été observés. Une comparaison a été faite avec le développement des poissons dans une eau non traitée.

Le résultat est surprenant pour tous les protagonistes. Le saumon qui a bénéficié d’une eau traitée avec Merus a eu taux de survie presque double par rapport au saumon dans le bassin d’eau non traitée. Cela veut dire que le saumon ayant été élevé dans un bassin d’eau traitée a été exposé a beaucoup moins de poux. Malheureusement, aucune étude officielle n’a été publiée. Et ne ne connaissons pas la raison à cela.

Nous utilisons des cookies Les cookies nous permettent d’accroître la convivialité de nos pages Internet et d’en améliorer le contenu en continu. En continuant à consulter les pages Internet, vous acceptez l’utilisation de cookies.'En savoir plus et paramétrer les cookies'.

OK