Language

TDS-Total des solides dissous

TDS (de l’anglais Total Dissolved Solids) ou „Total des Solides Dissous“ est une valeur utilisée pour évaluer la qualité de l’eau. L’unité de mesure pour le TDS est exprimée en microgramme par litre ou encore en ppm (parts per millions). Elle détermine la quantité totale des substances organiques et inorganiques dissoutes dans un liquide. Dans notre cas, le liquide en question est l’eau utilisée à des fins industrielles. Il peut s’agir par exemple d’eau potable, d’eau de refroidissement ou encore d’eau usée (effluents).  Dans ces eaux d’industrie se trouvent souvent du calcium, du magnesium, du nitrate, du phosphate ou du sodium. Tous ces composés ont tendance à précipiter et former des dépôts.

Le TDS-mètre: un appareil qui mesure le total des solides dissous

Le TDS-mètre mesure une conductivité électrique du liquide en question. Plus une eau est concentrée en particules ionisées, tel que les sels et les minéraux, plus la conductivité est élevée. Par contre, le TDS ne donne pas d’indication sur la qualité générale de l’eau, car beaucoup de polluants et de particules solides n’ont pas de grande influence sur la conductivité de l’eau. Ce qui est testé ici, c’est surtout la quantité des minéraux.

Le calcium et le magnesium sont souvent en ligne de mire quand il s’agit de dépôts calcaires dans les tuyaux et machines. Pour savoir à partir de quand surviennent les dépôts, le paramètre TDS ne suffit pas, car la valeur du pH a également un rôle majeur dans la solubilité des substances. Néanmoins, ont peut dire en règle générale que des valeurs de pH<7 , donc pour des eaux plutôt acides, ont tendance à contribuer à la solubilité du calcium. Ainsi, pour des valeurs de pH>7, donc dans de l’eau alcaline, les dépôts sont beaucoup plus probables.

De manière pratique, le TDS est utilisé par exemple pour évaluer la qualité de l’eau dans un système de refroidissement. Il y a des limites fixées par l’utilisateur d’un système de refroidissement. Si le TDS atteint une certaine valeur, une purge (ou blow down) est alors de rigueur pour faire diminuer la concentration des solides dissous. Ainsi, les utilisateurs en industrie essaient toujours de garder une valeur de TDS aussi basse que possible pour éviter toute forme d’entartrage ou d’encrassement dans leurs systèmes.

Une autre application pratique pour le TDS est de tester l’efficacité d’un système de filtration. Par exemple, s’il s’agit d’évaluer la performance d’un système d’osmose inverse ou d’un système d’ultrafiltration, une comparaison de TDS avant/après peut être effectuée.

Nous utilisons des cookies Les cookies nous permettent d’accroître la convivialité de nos pages Internet et d’en améliorer le contenu en continu. En continuant à consulter les pages Internet, vous acceptez l’utilisation de cookies.'En savoir plus et paramétrer les cookies'.

OK