Language

Infiltration de Balanes dans l’Entrée d’Eau de Mer principale

Utilisateur: Royal Boskalis Westminster, Netherlands

MV Waterway (c) JF Hofmann

Royal Boskalis Westminster est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de services d’infrastructure maritime avec plus de 100 ans d’expérience. Fondé en 1910 en Hollande, ils possèdent de nos jours plus de 1100 navires à cette fin. La MV „Waterway“ est une drague aspirante à trémie traînante.

L’utilisation de navires de dragage se trouve généralement dans le cas où le sable et la boue doivent être éliminés des ports et des chenaux navigables. Des terres sont gagnées par remblayage et des fortifications côtières sont réalisées. Boskalis était responsable de la construction des îles artificielles „Palm Islands“ à Dubai et de l’extension du port de Rotterdam.

Sur ces navires de Boskalis, des Anneaux Merus ont été utilisé avec succès dans de nombreuses applications au cours des dernières années. Comme les premiers résultats étaient toujours très fiables et satisfaisants, Boskalis a décidé d’installer des Anneaux à l’entrée principale d’eau de mer.

La plupart des navires utilisent l’eau de mer à bord. Les applications typiques sont le refroidissement des moteurs, la production d’eau potable ou d’eau douce à des fins industrielles, ou bien justement au dragage. L’eau de mer est aspirée dans le navire par le coffre de mer qui se trouve sous la surface de l’eau.

L’aspiration de l’eau de mer entraîne aussi les balanes et les moules

Balanes et moules dans l'eau de mer Entrée d'eau

En aspirant l’eau de mer, des organismes marins comme les balanes ou les moules se retrouvent dans les  conduites d’alimentation en eau de mer. Même si les filtres empêchent la plupart d’entre eux d’entrer dans le navire, les larves passent tout de même souvent à travers le filtre, puis les balanes et les moules se reproduisent et envahissent les tuyuaux jusqu’à ce que tout le système soit bouché. C’est ce qu’on appelle le biofouling.

Ce problème était d’autant plus accentué lors de l’installation car le „MV Waterway“ entreprenait des travaux de dragages le long de la côte africaine atlantique à cette époque là et naviguait ainsi sous de dures conditions.

Si le navire navigue le long de la côte ou dans le port, le problème est encore plus grave car l’eau est chaude et les conditions de croissance des organismes sont idéales. Le résultat est ce qu’on appelle le biofouling. Dans ces conditions, les tuyaux doivent être nettoyés au moins une fois par an. Cela ne peut se faire que de l’extérieur avec des plongeurs spécialement formés ou en cale sèche. Comme l’entrée d’eau de mer est à bien des égards la ligne de vie du navire, elle doit être dégagée à tout moment. En effet, sans eau en quantité suffisante, de nombreux processus à bord sont gravement affectés.

Merus sur l’entrée principale d’eau de mer

Le tuyau que nous avons traité sur le MV „Waterway“ a un diamètre de 24“. Nous avons installé l’Anneau Merus avec un diamètre intérieur de 55 cm.

Pour s’assurer que l’effet est largement répandu, nous avons installé notre appareil en amont, près de l’ouverture où l’eau est aspirée. Comme l’espace est limité sur la drague, il était difficile d’installer un Anneau Merus de cette taille, mais nous avons réussi à trouver l’endroit parfait.

Le résultat après l’installation
Tuyau exempt de croissance biologique après l'installation

Comme décrit ci-dessus, puisque la tuyauterie est directement reliée à la mer de l’extérieur, son inspection n’est possible que de l’extérieur. Il a donc fallu attendre 12 mois, selon le plan d’entretien du „MV Waterway“, pour voir les résultats de l’installation. L’image montre que le tuyau est clair – c’est un grand succès comparé à ce que nous avons vu un an auparavant. Le directeur de la flotte de Royal Boskalis Westminster a écrit : „Habituellement après 12 mois, Jacques Cousteau serait jaloux de la vie marine dans nos canalisations“.

La tuyauterie a été passée en revue par l’équipe d’entretien et ils ont constaté qu’il n’y avait presque plus de croissance marine. Il ne restait que très peu de balanes dans l’entrée d’eau, mais elles n’adhéraient pas à la surface et pouvaient être enlevées facilement. Alors que sur un tuyau qui n’avait pas été traité par un Anneau Merus, ceci n’était pas le cas et le nettoyage était coûteux en temps et en argent.

Pour Boskalis, il est important de voir si l’effet est durable et si le tuyau reste propre sur une longue durée. Néanmoins, nous avons pu atteindre le premier objectif en un an. Le risque de blocage a été réduit et le cycle de nettoyage a été considérablement prolongé. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’effectuer le nettoyage coûteux aussi souvent qu’avant l’installation de Merus.

 

Nous utilisons des cookies Les cookies nous permettent d’accroître la convivialité de nos pages Internet et d’en améliorer le contenu en continu. En continuant à consulter les pages Internet, vous acceptez l’utilisation de cookies.'En savoir plus et paramétrer les cookies'.

OK